Pour Tisserent-Activy, le travail à temps partagé impose une gestion chirurgicale.

Pour Tisserent-Activy, le travail à temps partagé impose une gestion chirurgicale.

Un même salarié a pu être présent physiquement dans une première entreprise, en télétravail dans la deuxième et en chômage partiel dans la troisième.

Lire l’article de Ouest France du 1er mai 2020

À propos de l’auteur

webmaster_activy administrator